Les petits secrets d’Isa Jones

 

confessionJ’ai décidé de jouer franc jeux avec vous. Et oui, je suis comme ça moi et en plus, je suis sûre que vous êtes d’accord avec moi : une relation solide est une relation basée sur la confiance, sur le respect mutuel et sur la fidélité. Et y’à pas que moi qui le dit, y’à aussi tous les prêtres de France et de Navarre qui le répètent 28 fois par samedi entre la mairie et le buffet, du mois de mai au mois de septembre… (en parlant de fidélité, j’en connais plus d’un qui devrait venir plus régulièrement sur isajones.com… enfin moi je dis ça, je dis rien !).

Bref ! En tant que femme-mature-qui-n’a-rien-à-cacher, je vous dois la vérité.

A partir d’aujourd’hui, et toutes les semaines, je vous ferais donc une confidence. Et oui, vous avez bien lu ! Maintenant que nous sommes les meilleurs amis du monde, toi Internaute fidèle (enfin tu pourrais quand même parler un peu plus de mon blog à ton réseau, tu crois pas ?) et moi blogueuse rigolote (ou blogueuse qui se croit drôle mais l’important c’est d’y croire, non ?), je vais lever le voile, je vais me mettre à nu, je vais… Euh, non il n’y a rien de sexuel là dedans cher Internaute, ne te méprends pas !


Reprenons. Une confidence c’est un truc qu’on ne dit qu’à ses copines, à son journal intime ou à son cochon d’Inde… Enfin, à quelqu’un en qui on a confiance et qui ne le répétera à personne (c’est pour cette raison qu’il est préférable d’opter pour  le cochon d’Inde, c’est nettement moins risqué que la copine-pipelette-attachée-de-presse-qui fréquente-les-lieux-branchés-de-la-capitale… Investissez dans le cochon d’Inde, c’est les soldes!)

Alors je vais donc inaugurer cette série de Confessions-pas-intimes

Comment ça, tu es déçu Internaute ? Tu ne croyais quand même pas que j’allais te confier des trucs inavouables sur ma vie-privée-qui-ne-regarde-que-moi? Je ne m’étale pas sur la place publique moi, Môôôônsieur (juste sur mon blog, c’est déjà pas mal !).

Pourquoi ?

  • D’une part parce que l’Homme ne serait pas trop d’accord et que je n’ai pas envie de le provoquer… Il risquerait de me confisquer son Mac, celui-là même qui me sert à t’écrire et je ne supporterais pas la séparation d’avec toi…
     
  • D’autre part parce que je suis bien trop pudique voyons ! Je te rappelle que je n’arrive même pas à prononcer le nom du truc-à-bretelles-qui-soutiennent ! Héhéhé !

Toutes ces confessions commenceront par OK… J’avoue que... et je compte sur toi pour nous dire dans les commentaires s’il t’ai déjà arrivé la même chose qu’à moi ! On se sentira moins seul et on pourra se soutenir.

Comme c’est excitant, j’ai hâte de commencer ce jeu avec toi, on va bien s’amuser ! C’est Parti !

 

OK… J’AVOUE QUE…

 

J’ai déjà fait semblant de téléphoner avec mon portable dans la rue ou dans le métro histoire de me donner une contenance dans une situation embarrassante.

 

Je m’explique : il m’arrive très régulièrement de dégainer mon portable qui vibre pour de faux, de regarder l’écran 3 secondes style “Tien tiens…qui ça peut bien être qui m’appelle ?… Chouette ma copine Kelly !” et de le coller à l’oreille :

 “Salut Kelly, tu vas bien ?… Ouai… Hum hum… Non c’est pas vrai !… Hihihi… hahaha (J’en ai de la chance, ma copine Kelly elle est vraiment trop drôle !)…Ben on a qu’à faire comme ça alors… Je te rejoins dès que j’ai finit…. A plus, bye bye Kelly !”. 

C’est très pratique quand on ne veut pas parler à son voisin schizophrène dans le métro qui vous prend pour son psy ou quand vous voulez vous débarrasser d’un gros lourdeau qui trouve que “z’êtes charmant Mamzelle sur la vie de ma mère” et qui veut absolument votre numéro “zyva file moi ton number, fais pas ta timide!”.

Et vous, ça vous est déjà arrivé ?

Publicités

3 réflexions sur “Les petits secrets d’Isa Jones

  1. Hi, hi, hi !
    Ca m’est déjà arrivé de me faire accoster par des lourdingues « zyva » et « allez, fais pas ta fière » mais j’ai jamais fait semblant de téléphoner pour essayer de couper court à une de ses situations embarrassantes. C’était p’t-être aussi que j’avais pas de portable !

  2. Ah mais c’est super efficace comme méthode hein ! Testée et approuvée ! Il suffit d’avoir l’air super absorbée par la conversation limite d’avoir l’air en colère, genre conversation privée qui se passe pas bien du tout :
    « attends tu rigole ou quoi ? tu me reproches ça alors que c’est toi qui m’avait dit que… pfff, laisse tomber, j’ai plus envie de te parler… mais oui je m’énerve, bien sûr que je m’énerve, c’est normal, mets toi à ma place un peu… »
    Normalement, personne vient t’ennuyer !

  3. c’est une idée à creuser… j’y avais jamais pensé et en plus je dois avoir l’air sympa : les voisins de trajet qui le prennent pour leur psy je les attire (et pourquoi pas les beaux bruns charmants et équilibrés hein?? non parce que je préfèrerais quand même à choisir 😉 )

    bon maintenant il faudrait encore avoir l’air crédible pour que ça fonctionne et là c’est pas gagné 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s