Les soldes ont la dent dure !

soldes1Mercredi sonnait le coup d’envoi des Sooooooooldes!

Mais oui, vous savez les soldes, les promos, les réducs, les bonnes affaires, les grandes marques enfin abordables, des coups de folies, des coups de coeur… Le bonheur en quelque sorte !

Mais les soldes ce sont aussi : les vêtements de la saison dernière qu’on essaie de nous refourguer ni vu ni connu, des nanas en furie parce qu’elle ne trouve pas leur taille, des vendeuses désagréables qui ne savent pas où donner de la tête, des rayons dévastés, une impression de chaos dans les allées de H&M, des files d’attente de 100 mètres de long aux Galeries Lafayette, des femmes exténuées de courir dans tous les sens pour être la première à acheter moitié prix un sac Lamarthe et des hommes ruinés qui s’empressent de faire opposition à leur carte bancaire mais… trop tard ! Madame est déjà passée par là !  Et elle a même fait sa fête à la réserve de crédit Cetelem, celle qui devait servir à payer sa chambre 5* au Maroc cet été… Pas de bol !


Donc les soldes c’était mercredi et même que moi je ne travaillais pas le matin. Hum, je sens une pointe de jalousie en vous, chères lecteurs ! J’ai de la chance hein ? Et c’était même pas fait exprès ! J’avoue que ça me dépasse un peu les femmes qui posent une demi journée exprès pour faire la queue 2h devant leurs boutiques fétiches… Bon, chacun ses priorités !

Il n’empêche que moi je ne travaillais pas mais il n’empêche aussi que… j’avais rendez-vous chez le dentiste ce mercredi matin ! Je suis vraiment futée, y’a pas à dire ! Pour une fois que j’aurais pu faire l’ouverture…

Donc au lieu de participer à cette orgie de dépenses futiles et de me balader les bras chargés de paquets et des sacs griffés, je suis rentrée chez moi avec une tête de hamster, les joues anesthésiées, une haleine de médicament et quelques difficultés à articuler, même les mots les plus simples comme “Bonjour” (ce qui me fournissait une bonne excuse pour ne pas dire Bonjour à Mme 3V – Vilaine Vieille Voisine pour ceux qui ne le savent pas encore – quand je l’ai croisée dans le hall).

Donc voilà à quoi ressemblait le premier jour des soldes pour moi. A 20 minutes passées allongées sur un fauteuil en cuir blanc, à contempler le plafond et à prier Dieu que mon bourreau ne touche pas le nerf… Mais également 20 minutes pendant lesquelles mon dentiste a répété “Détendez-vous… vous êtes trop stressée… ouvrez plus la bouche… serrez les dents… c’est bientôt finit… ouvrez… ouvrez un peu plus… MAIS OUVREZ BON SANG DE BON SOIR  !

J’ai soudain sentit une bouffée d’angoisse monter en moi et j’ai finit par serrer les dents d’un coup sec… sur les doigts de mon bourreau ! Fallait arrêter de me demander sans cesse de l‘ouvrir ! Du coup, je l’ai fermée… définitivement…

Voilà. Depuis cet “incident” mon dentiste ne prend plus mes appels. Il se fait porter pâle par sa secrétaire… Pas très déontologique quand même !

J’aurais franchement mieux fait de faire les soldes ce matin là. Mon dentiste n’aurait pas perdu un doigt et moi je n’aurais pas perdu… ma dignité !

Vive les soldes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s