En route vers l’Avenue Mozart

 

bus-ancienCe matin j’avais un rdv Porte de saint Cloud. En sortant, vers 11h, je me dis que j’irais bien faire une petite virée shopping avant de commencer le boulot à 14h ! Au lieu de prendre le métro comme je le fais tout le temps, je me suis accordée un petit plaisir, une petite folie… J’ai pris le bus ! Parce qu’en bonne parisienne que je suis, je ne prends que très rarement le bus… question d’habitude je pense. J’ai le reflex « souterrain » alors le reflex «surface » est bien plus agréable.

Aussitôt dit, aussitôt fait ! Je saute dans le premier bus venu en me disant que de toute façon il me rapprochera forcément de mon point de chute à savoir, Saint Lazare.

Et j’ai eu bon nez ! Je me trouvais dans le bus 22 qui relie Porte de Saint Cloud à l’Opéra en passant par… Saint Lazare ! Elle est pas belle la vie ?

Et comme c’est agréable le bus ! Mais comme c’est agréable mes chers lecteurs ! Surtout à 11h le matin : pas d’embouteillages, que du 3ème âge à bord qui discute gaiement, des passagers souriants et pas stressés… le bonheur.

Je profite à fond de cette ballade motorisée et ne perds pas une miette du spectacle qui se joue dehors : des passants marchant lentement pour ne pas glisser sur le verglas, des jeunes filles riant bruyamment pour se faire remarquer des garçons, des mamies tirant lentement leurs caddies à carreaux…

Peu de temps après le départ nous arrivons au cœur du 16ème arrondissement. Je suis en admiration face aux majestueuses façades haussmanniennes. J’observe ces perles architecturales comme si c’était la première fois que nous étions face à face. Et finalement, c’est bien la première fois que je les regarde car d’ordinaire je me contente de les voir sans prendre le temps de les contempler. Le noms des rues évoquent l’art, la culture, la musique, la poésie, le romantisme… rue Georges Sand, avenue Théophile Gaultier, rue La Fontaine, Avenue Mozart…

Ah… l’avenue Mozart ! Comme j’aimerai pourvoir dire que « j’habite au 103 de l’Avenue Mozart… voici le code de l’immeuble…. ». Et les noms des commerces évidemment sont à la hauteur : « A la flûte enchantée », « Le fleuriste du chocolat », « Au nom de la rose », Les délices de Mozart »… de quoi faire trotter son imagination et flatter les ego !

Quand je pense que ma rue à moi porte le nom d’un oiseau des villes mal-aimé (je tiens à garder un peu d’anonymat quand même…) et que le seul commerce ayant pignon sur rue s’appelle Diminu’Tif… Naaaan vraiment, y’a pas de justice !

 

 

Publicités

Une réflexion sur “En route vers l’Avenue Mozart

  1. ah tu vois moi je suis une provinciale (citadine mais provinciale quand même) débarquée en terre étrangère il y a moins de 3 ans et j’ai le réflexe bus chaque fois que c’est possible et partant souvent. je trouve ça beaucoup beaucoup plus agréable (et en général beaucoup moins odorant que le métro) et c’est l’occasion de profiter de la vue. quand je rentre à la nuit tombante ou tombée j’aime prendre le 72 qui longe Rivoli et les bords de Seine (saf que j’ai découvert à mes frais que la tranche 19-20 h était vraiment à éviter dans celui là, il se transforme en boite à sardines pire que le métro)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s