Glamour attitude, on l’a… ou pas !

marilynL’autre jour, je suis allée à un Apéro Coquin. Absolument ! Oh, pas la peine de me faire ces yeux là, il n’y a pas de mal à se faire du bien non ? Et puis je vais vous rassurer tout de suite, il ne s’agissait nullement de gogo danseurs se trémoussant sur une chaise ou d’une présentation des derniers sex-toys à la mode. Naaaan, c’était beaucoup plus soft  et raffiné que ça !

Nous avions rendez vous avec d’autres bloggueuses au Concept Store 1969 dans le 4ème arrondissement. J’ai de suite pensé qu’il s’agissait d’un bar, pour un apéro… logique quoi ! Mais en fait pas du tout ! Comme elle est naïve Isa Jones ! Le Concept Store 1969 c’est un sex-shop mais rien à voir avec certaines boutiques miteuses et poussiéreuses de Pigalle… un sex-shop de luxe quoi ! Moi qui n’ai jamais mis le pied dans un tel endroit (et oui, je vous jure!), je n’ai pas été déçue : déco baroque, mobilier blanc immaculé, fauteuils style Versailles… Ma parole mais on se croirait chez Chantal Thomas !

Nous étions donc toutes réunies pour la sortie du roman Strip-tease* de Leigh Redhead (Editions Fleuve Noir). Un polar féminin qui se passe dans le milieu de la nuit…. L’occasion de se plonger le temps d’une soirée dans l’univers du Glamour. Au programme de cette petite sauterie réservée aux filles, une initiation à l’art de l’effeuillage par Lady Flo** tout en sirotant du champagne et en grignotant des petits fours.

Oula, euh… c’est sympa tout ça mais moi je suis tout sauf glamour : je n’assortis pas mes sous-vêtements, je ne vernis pas mes ongles de pieds, l’étiquette de mes pulls ressort immanquablement… Bref, être glamour ce n’est pas vraiment ma priorité (ce qui ne m’empêche pas d’être féminine et d’être soignée vous saisissez la différence ?).
Deux jeunes femmes (dont Lady Flo) en porte-jarretelles étaient présentes pour nous donner quelques astuces pour surprendre nos hommes et adopter la Dita Von Teese attitude. Bon c’est pas gagné avec moi mais je veux bien jouer le jeu !

Faites comme moi, c'est facile !

Faites comme moi, c'est facile !

Première question :Quand on vous dit Glamour, vous pensez de suite à… « séduction! » ai-je dit pas vraiment convaincue mais le premier truc qui me soit venu à l’esprit. Finalement, j’en suis plutôt fière car ça aurait pu être pire… (pour une fois que je parle sans réfléchir et que je ne suis pas à côté de la plaque !). En revanche quand la jolie madame en corset a demandé “Qui veut nous montrer ses pieds ? », histoire de vérifier que l’on en prend soin, je me suis cachée derrière ma copine Bulles d’Infos. Ça va pas la tête ! Je vais pas montrer mes petits curly à des inconnues (et aussi parce qu’évidemment il ne sont pas vernis et sont coupés de travers… pas le temps j’vous dis…)

Puis vint un petit historique sur les icônes glamour, l’origine du mot et bien sûr l’attitude à adopter pour être glamourissime. Et ça ne tient pas à grand chose : une épaule dénudée, des jambes croisées sensuellement, un balancement de pied d’avant en arrière, une démarche féline… le tout assorti d’un rouge à lèvre rouge-qui-tue, un teint poudré, une mouche bien placée, un décolleté qui suggère sans tout dévoiler, des talons hauts… et le tour est joué ! Oui enfin tout est dans le dosage je dirais, pour ne pas risquer de ressembler à un vulgaire sosie travesti de Marylin !

N’empêche qu’avec Bulles on a bien rigolé ! Ça semble tellement simple mais à bien y réfléchir, pas facile de rester sexy et glamour entre métro, boulot, dodo et bébé (pour certaines)… Moi je veux bien faire un effort notez, mais y’a du boulot !

Le clou du spectacle fut le strip-tease, oups pardon «l’effeuillage», de la copine de Lady Flo. Ah ben ça oui, elle est douée, en même temps c’est son métier !

M’enfin si moi je fais un strip-tease à l’Homme sur une musique de charleston et que je me retrouve nue avec des «nippies» (des cache-tétons) agrémentés de pompons, et qu’en plus je tente de les faire tourner en sautillant les bras en l’air… Je crains que l’on ne termine aux urgences, l’Homme étouffé par ses éclats de rire, moi sur une civière morte de honte à jamais , avec en prime un tour de rein… Ah ben on est plus tout jeune hein !

  • Je viens tout juste de finir le livre ! Pour faire court : c’est assez surprenant au début car il y a de nombreuses scènes érotiques décrites crûment (tout à fait gênant quand on est dans le métro et qu’on sent quelqu’un en train de lire par dessus notre épaule). Pour le reste, l’histoire est simplette, une intrigue policière somme toute banale mais prenante. Un mélange de sexe, drogue, viol et meurtre dans le monde de la nuit… Moi je préfère les histoires d’amour avec un grand A… On ne se refait pas hein ! Je n’en dis pas plus  et je vous laisse vous faire votre propre opinion.
  • Chanteuse, danseuse et comédienne, Lady Flo s’est investie dans la scène burlesque sur laquelle elle se produit actuellement à l’échelle européenne. En tant qu’historienne de l’Art et passionnée par l’esthétique rétro, elle a fait six ans de recherche sur l’érotisme féminin. Elle anime également des ateliers «glamour» à L’école des Dolls. Plus d’info ici.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s