La petite robe noire qui va bien

 

balanceMa balance et moi en ce moment on est moyen copine… En fait, je la boude depuis plusieurs semaines. Elle m’énerve. Rien que de la voir, j’ai envie de la taper ! Je sais c’est méchant, c’est gratuit, mais c’est comme ça. On ne peut pas aimer tout le monde quand même ! Et il se trouve qu’actuellement j’ai plus d’affinités avec mon frigo. Lui au moins ne me fait pas souffrir, il est toujours là quand j’ai besoin de réconfort. Bref, c’est un ami exemplaire sur lequel je peux compter. Mlle Balance devrait en prendre de la graine !

La vérité sur mes relations quelque peu tendues avec ma balance c’est que j’ai pris quelques kilos. Rien de catastrophique, ça ne saute pas aux yeux mais je dois avouer que je suis quand même serrée dans mes pantalons… et rien de tel pour vous miner le moral que de vous sentir mal à l’aise dans votre jean fétiche !

Paradoxalement, je suis la première à faire la morale à mes copines et à donner des bons conseils sur la meilleure façon de se sentir bien dans sa peau : 

« Mais enfin arrête, tu n’as pas de bourlets Pamela! Et même si tu as quelques rondeurs, tu es magnifique, ça te va super bien ! C’est beaucoup plus joli qu’une fille de 3 kilos et demi sans formes ! »

Autre extrait de ma conversation avec Pamela : « Mais t’en a rien à secouer des autres ! Il faut arrêter d’agir en fonction de ce que les autres vont penser ! Et puis tu sais, si tu es bien dans ton corps, si tu t’assumes et ben forcément, tu vas dégager quelque chose de positif et tu attireras les regards ! Essayes ! »

Mais ce genre de discours n’a aucun effet sur moi… Même si j’aimerai le mettre en application ! Dès que j’ai quelques kilos en trop, je me sens moche et j’ai l’impression qu’aucune fringue ne peut rattraper le coup.

Et puis, il y a quelques jours j’ai repensé à une conversation que j’ai eu avec une de mes copines. Celle-ci fait quelques kilos de plus que moi et pourtant  je lui en aurais donné  dix de moins que moi ! Son secret : elle s’assume complètement et n’hésites pas à se mettre en valeur en choisissant les bons vêtements.

Moi c’est justement ça mon problème : j’adore la mode, le shopping, les tendances. J’aime les bottes, les robes, les blouses, les jean larges… Mais je me prive de certaines fringues sous prétexte que ça ne m’ira pas, que mes genoux sont trop gros, mes hanches trop larges, mes fesses trop plates… Attention, je suis pas maso, je sais bien qu’il y a des fringues importables, en tout cas pour moi, sous peine d’avoir l’air d’une papillote de noël ou d’un rôti de porc ficelé. Je pense notamment au short (sauf quand je gravis la Soufrière), au combi-pantalon (pas très grave car c’est pas très beau…) ou encore au jean slim (c’est encore la mode cette année ?).

Mais figurez que l’autre jour j’ai eu une révélation en essayant une jolie robe noire à Monop (I love Monop, Monop is my best friend). Disons que je me suis trouvée plutôt pas mal dans la  cabine étroite, coincée entre les cintres abandonnées par d’autres clients et le petit tabouret en plastique bleu roi. Il faut dire que j’avais les bonnes chaussures et ça, ça change tout. Forcément, quand on essaie une robe pieds nus ou avec des baskets, le résultat n’est pas forcément concluant ! Mais là je me suis tout de suite dis « C’est exactement le genre de robe que j’aime, c’est sans conteste le style de fringue qui me ressemble… Je dois l’acheter ! » 

Et bizarrement, j’ai fait abstraction de tous ces petits défauts (il faut dire que la robe est ample, ça tombe bien !) sur lesquelles je focalise. J’ai donc acheté cette fameuse « robe parfaite », légère mais chaude car en laine mélangée, sans hésiter (et ça c’est un vrai exploit, moi qui généralement mets 2 heures à me décider, qui réessaie trois fois pour être sûre que c’est la bonne taille et qui compare toutes les couleurs avec mon fond de teint). 

Désormais, quand je mets cette robe, je me sens bien dans ma peau (ben oui, je suis pas serrée comme dans mon jean ça aide) et j’avance dans la rue, fière et sûre de moi. Tous simplement parce que cette fringue est en adéquation avec ma personnalité. 

Isa Jones à l’extérieur = Isa Jones à l’intérieur et ça c’est formidable.

C’est quand même dingue le pouvoir de le petite robe noire qui va bien ! Beaucoup plus efficace et moins chère qu’une séance chez le psy !

Et je ne compte pas m’arrêter là ; j’ai déjà repéré un nouvelle robe violette La City que j’ai hâte d’acheter et de porter !

Je vous entends d’ici crier “La photo, la photo, la photo, la photo…!!!!”.

 

Robe Monoprix 29,90€ - Sautoir Bata 6,90€ - Bottes La Halle 29,90€

Robe Monoprix 29,90€ - Sautoir Bata 6,90€ - Bottes La Halle 29,90€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s