Madame 3V a de la concurrence !

 

chutComme vous le savez, j’ai déménagé il y a peu. Je fais donc petit à petit connaissance avec mes nouveaux voisins… et figurez-vous qu’ils n’ont rien à envier à Mme 3V ! En particulier Mme Sanchez qui habite au rez-de-chaussée et qui se sent obligée de surveiller les allers et venues de tout le monde. 

Morceau choisi !

Alors que j’arrive en bas des escaliers, Mme Sanchez pointe le bout de son nez l’air de rien.. C’est certainement le hasard qui fait qu’elle sorte de chez elle à chaque fois que je sors de chez moi…


– Bonjour Mlle Jones !

– Ah oui… Bonjour Mme Sanchez ! Comment allez-vous ? (ah mince j’avais oublié, il faut absolument éviter cette question de politesse…)

– On fait aller… Avec cette crise financière, les gens deviennent complètement dingos !

– Et oui vous avez bien raison ! Bon, je dois… (en m’approchant de la porte d’entrée…)

– Dites moi Mlle Jones… (ah mince, je suis faite comme un rat !)… Vous recevez beaucoup en ce moment, non ?

– Hum… Peut-être… 

– Surtout quand votre mari n’est pas là…

– Ma foi, c’est possible Mme Sanchez !

– Surtout des hommes en costumes…

– Je ne crois pas que cela vous regarde ! (c’est qu’elle commence à m’agacer avec ces questions à la con !)

– Oh mais je ne voulais pas vous froisser ! C’est juste que ça fait des courants d’air dans le couloir et comme je suis au rez-de-chaussée…

– Je vois ! Et bien je dirais à tous ces hommes qui passent chez moi quand mon mari n’est pas là de bien fermer la porte en partant. Vous êtes contente ?

– Oh très bien, très bien ! J’espère que je ne vous ai pas vexée Mlle Jones !

– Laissez-moi réfléchir… Vous sous-entendez que j’ai des relations extra conjugales avec des golden boys, et ce plusieurs fois par jour… Peut-être me soupçonnez-vous de me faire payer pour ça ? 

– Enfin, je n’ai jamais dis ça Mlle Jones, vous exagérez ! 

– Mais si mais si ! Vous savez avec cette crise financière, il faut bien prendre de l’argent là où il est ! C’est à dire dans les poches des costumes Gucci des hommes riches !

Je la quitte sur le champs et lui lance avant de bien refermer la porte derrière moi pour eviter les courants d’air…

– Et bien non, je ne vous en veux pas, mais je compte sur votre discrétion ! (avec un clin d’oeil complice)

Ne vous inquiétez pas chers lecteurs fidèles. L’Homme, qui lit mon blog, est au courant que je reçois des hommes chez moi tous les jours… Il est même tout à fait d’accord avec cette démarche, nous sommes un couple libre vous savez ! 

J’ai juste oublié de préciser à Mme Sanchez que tous ces hommes en costumes sont des commerciaux qui viennent pour prendre les mesures de mes fenêtres et me fournir des devis… Je lui préciserais à l’occasion  mais  j’avoue que j’ai pris plaisir à voir sa mine choquée et offusquée ! Elle le méritait après ses insinuations déplacées, non ?

Bon en attendant, moi je suis bonne pour apprendre à marcher sur la pointe des pieds !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s