Comment être dans le bain…

Aussi quelle idée de prendre un bain dans une cuvette... Depuis ils ont inventé un truc pas mal, ça s'appelle une baignoire...

Aussi quelle idée de prendre un bain dans une cuvette... Depuis ils ont inventé un truc pas mal, ça s'appelle une baignoire...

Il m’est arrivé une sacrée aventure ce dimanche. On pourrait même dire : « Jones comme Indiana pour le côté aventurière dans sa salle de bain. »
Le dimanche, quand je ne fais rien de particulier, je me chouchoute. Donc hier, le programme était tout trouvé : peeling, masque à l’argile, rasage des jambes, gommage et on finit en beauté avec un bon bain moussant. Pas du tout écologique et coûteux mais on a bien le droit de se faire des petits plaisirs !

"Je suis sexy chéri naaaan ?"

"Je suis sexy chéri naaaan ?"

Le visage figé et craquelé par l’argile, les demi-jambes couvertes de mousse Venus, je commence à faire couler l’eau dans la baignoire. Puis je me jette à corps perdu à la recherche de ma trousse spéciale bain, celle qui renferme toutes mes boules parfumées, pains effervescents (huuuum, Lush je t’aime tu sens trop bon), confettis moussants et autres petites douceurs qu’on mangerait presque !

C’est à ce moment précis que j’ai pris une décision qui a fait basculer ma vie mon dimanche : j’ai voulu tester la poudre de soie achetée chez monop en soldes à 50 centimes. Et ce malgré les mises en garde d’Eve. G (qui m’avait laissé dans un com, je cite : « C’est immonde!!! Bain soyeux tu parles tu te retrouves dans un bain gelatineux et tu dois reprendre une douche derrière tellement t’es poisseuse »).

 Honnêtement, je me suis dit mais non, elle a fumé Eve, elle doit confondre avec autre chose ! Ou alors elle est jalouse elle veut pas que j’ai le peau soyeuse. C’est pas possible que ça fasse gelatineux, c’est de la poudre de soie voyons. En plus l’emballage il est trop mignon, so girly, ça va être génial.
Je ne sais pas à quoi je m’attendais, peut-être à me retrouver dans un bain au lait d’anesse telle Cléopatre et son nez qui rebique. Et bien sachez qu’au même titre que l’habit ne fait pas le moine, l’emballage ne fait pas le bonbon ! De la poudre de soie aux yeux mes chers lecteurs ! Mais je m’en suis rendue compte trop tard…

Hop hop hop, je verse donc le sachet et mon eau devient instantanément rose bonbon et sent la fraise chimique. Huuum ! Miam, ça donne presque faim !

L’Homme entre à ce moment là et me dévisage :

Je fais si peur que ça avec mon masque ?

Je fais si peur que ça avec mon masque ?

AAAAAAH, mon dieu mais qu’est ce que tu as sur le visage ? C’est pire que le truc transparent que tu mets d’habitude ! Tu sais le truc que tu enlèves comme si tu t’arrachais la peau ! Beurk ! Tu ressembles à un vase en terre cuite !

– Huuuum, très intéressant l’Homme… Tu permets que je ferme la porte ! Tu n’es pas censé me voir dans cet état oki ? Tu es juste censé m’admirer lorsque j’ai fini de me chouchouter. Tu es sensé me dire « Hum comme tu es belle, comme tu sens bons, comme tes jambes sont douces, comme tes pores sont ressérés… » Tu vois le genre ? Toute la phase préparatoire pour en arriver là est top secrète alors… du balais !

Une fois l’Homme parti je retire mon masque, me rince les jambes et saute dans ma baignoire avec entrain.
Et là, c’est le drame ! : « AAAAAAAArgh, mais c’est quoi ce bordel de m&##!$ !!! ». Et j’avais de quoi hurler puisque l’eau était TIEDE ! Un bain tiède c’est pas concevable, c’est désagréable, ça donne la chair de poule, c’est NO WAY.

Je me suis jettée précipitament sur le robinet pour faire couler de l’eau brulante mais il n’y en avait plus. Plus une seule goutte d’eau chaude dans ce maudit chauffe-eau. Un chauffe-eau à peine assez grand pour un célibataire qui se lavrait tous les deux jours, j’vous jure !

Bon ben puisque j’y suis j’y reste. Faut quand même que je rentabilise les dizaines de litres d’eau que j’ai fait couler. Nicolas Hulot doit être fière de moi. Je me plonge donc dans l’eau et je la trouve finalement presque bonne.
En revanche… mais c’est quoi cette texture ? Comme si ce n’était pas assez, l’aspect de l’eau est plus qu’étrange… C’est huileux, presque gélatineux, glissant… bref DEGOUTANT ! Et là, les mots d’Eve me reviennent : elle avait bel et bien raison ! Cette poudre de soie est immonde ! J’ai l’impression d’être immergée dans une friteuse.

Interruption des programmes du Canal Isa Jones… Vous êtes redirigé vers le canal France 3 automatiquement.

Un indice tout de suite sur votre écran...

Un indice tout de suite sur votre écran...

– Je prends la main
– C’est parti ! Je suis une grosse potatoes bien grasse flottant dans de l’huile tiède. Je suis un loukoum qui laisse des traces de graisse sur les doigts. Je suis Louis de Funes dans la cuve de pâte à chewing gum verte. Je suis, je suis, je suis… Je suis Isa Jones qui claque des dents dans sa salle de bain le dimanche après-midi !

Retour des programmes du Canal Isa Jones. Veuillez nous excuser cette interruption momentannée.

C’est pas tout mais je commence à avoir sécrément froid. Au bout de 5 minutes, je décide de sortir, ça va aller pour la B.A, Nicolas et Yann s’en contenteront pour aujourd’hui !
Le problème c’est que je dois absolument me rincer ! Et pas qu’un peu ! Parce que la poudre de soie lubrifiante est tenace. Pas le choix, je termine ce qui aurait du être un pure moment de plaisir et de bien être par une douche froide… Allez on se motive ça raffermit la peau et ça réveille les pores super !

Joyeux dimanche à tous !

 

Publicités

12 réflexions sur “Comment être dans le bain…

  1. Ah!! la vérité éclate enfin!!
    un peu que j’avais pas fumé!

    Mais je suis contente de pouvoir partager cette expérience avec quelqu’un, parce que c’était quand même très très spécial….

    Sortir d’une friteuse ça résume bien l’idée en effet!

    Alors t’as trouvé ta peau soyeuse quand même ?

  2. Moi j’ai pas de baignoire, ça résout définitivement le problème ! En revanche, ça ne me met pas à l’abri des plus-d’eau-chaude rapport à la capacité pourrie de mon ballon d’eau.

  3. Ah zut! ça se finit trop mal, ton histoire! Tu n’as pas pensé à mettre ton ballon d’eau chaude en « forcé »?
    J’espère que ton/votre dimanche ne s’est pas fini, lui, par une douche froide!? 😉
    Enfin, moi, les bains, ça n’a jamais été mon truc… mais il parait qu’en fait, les bains, c’est pas si anti-écolo que ça, en fait… à approfondir!

  4. @ Annick : oui ça peut être une bonne raison, en effet !

    @ Eve : et oui Eve, je le dis devant toute la blogosphère : tu n’avais pas fumé, tu avais raison ! et non, ma peau était pas spécialement soyeuse vu que j’ai bien rincé (à l’eau froide) après… c’est vraiment de l’arnaque !

    @ Bulles : ah ben ça me rassure mais je crois que mon chauffe eau est encore plus petit que le tien ! 2 douches et basta, après tu te tapes la vaisselle à l’eau froide, c’est nul !

    @ Fanny : et non j’avais pas pensé à le mettre en mode forcé car je pensais avoir assez d’eau… si j’avais su !
    sinon le dimanche s’est bien passé à part ça, je te rassure ! Ben on entend tellement que ça consomme trop les bains par rapport aux douches, mais peut etre que finalement si tu restes deux heures sous la douche, ça peut revenir au même en effet !

  5. Pour la peau soyeuse (je fais surtout les gambettes, le reste pas le temps), j’ai un produit extra (qui ne fait pas crac-boum-hue mais presque) : le body oil de Neutrogena.

    L’idéal c’est d’en mettre à la sortie de la douche, lorsque la peau est encore humide, quelques gouttes, on étend et hop, done !

    Sinon j’en mets aussi dans mon bain (d’où le pourquoi du comment je parle de cette huile), quelques gouttes (pas trop sinon c’est la baignoire qui ressemble à une friteuse après)..

    Bref je vous conseille cette huile qu’on trouve en parapharmacie ou sur le net..

  6. hihihi j’vais râter mon train à force de me dire « allez, encore juste un article et je file »… des aventures racontées avec beaucoup d’humour, j’ai bien ri. Je reviendrais (après le train sinon je vais pouvoir ouvrir un blog aussi o)) )

  7. Bonjour Nathie et re-bienvenue ! Je te remercie pour tes compliments et si tu as ri à la lecture de mes articles, je suis comblée !
    Tu reviens quand tu veux ! Et j’espère que tu n’as pas râté ton train !

  8. oui c’est bon suis montée dans le train 2 minutes avant son départ…. 3ème guerre mondiale…euh pardon familiale… évitée
    quant à toi tu viens d’échapper à un commentaire quasi aussi long que ton article « la talons accademie » tu pourras dire merci au réseau qui n’a pas voulu l’envoyer et l’a finalement perdu (jusqu’à ce que je me connecte d’un PC pour me rattraper 😉 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s