My Beauty faux-pas # 1

Exemple de beauty faux pas. Ça se passe de commentaire !

Exemple de beauty faux pas. Ça se passe de commentaire !

Au même titre qu’il y a les « Fashion faux-pas », il existe les « Beauty faux-pas ». En tout cas, en ce qui me concerne. Parce que je les accumule ! Mes beauty faux-pas, ce sont souvent les premières fois que je teste un produit, un maquillage, une coupe… Comme on ne sait jamais trop comment faire, comme on ne l’a jamais testé avant, il y a plus de risques de se louper. Un peu comme les fashion faux-pas quoi !

Aujourd’hui je vais vous parler de la première fois que j’ai mis… du Gloss !

C’était en 1999. Ah oui, je suis précise et puis faut dire ça m’a marqué. Il y a dix ans, j’étais étudiante en première année de fac d’anglais à Lyon. Je vivais dans une minuscule chambre universitaire de 9m2 avec douches, toilettes et cuisines communes. Ça forge le caractère et surtout ça renforce votre méfiance envers les bactéries et développe votre côté « monsieur propre » et « jamais sans ma lingette ». Bref !
Le matin, je prenais le bus 69 qui passait devant la résidence pour nous emmener sur le campus. 10 minutes de trajet à peine, mais serrés comme c’est pas permis. Les uns sur les autres, il fallait jouer des coudes pour espérer entrer dans le bus, se faire une petite place sous l’aisselle d’un gros gars qui transpire, et surtout surtout ne plus bouger jusqu’au terminus sous peine de se faire hurler dessus par un étudiant chevelu mal réveillé.

Tous les matins donc, je me rendais à cet arrêt de bus avec ma copine d’étage. Elle habitait à quelques chambres de moi, on était inséparables (puisqu’on partage tout en Cité U, y compris ses pâtes sans beurre, ses nuits d’insomnie, ses confidences amoureuses, son sèche cheveux, ses révisions…etc…).
Lorsque nous avions les mêmes horaires elle passait me prendre dans ma chambre en toquant et hop, c’était parti pour une journée passionnante de cours. Mais certains matins, comme ce jour de Beauty faux-pas, j’étais à la bourre et je lui ai dit « Vas-y je te rejoins en bas, à l’arrêt, suis trop grave à la bourre« .

gloss myrtille
Je n’avais pas terminé de me maquiller et je voulais absolument inaugurer mon nouveau brillant à lèvres. Mais pas un simple brillant, un véritable gloss ! Une petite révolution tant il brillait et rendait les lèvres sensuelles. Je l’avais eu dans une petite palette Pupa qu’on m’avait offerte quelques jours plus tôt pour Noël. J’applique donc consciencieusement et généreusement le pinceau sur mes lèvres minces, histoire de leur donner un peu de corps et de relief. La sensation est agréable même si ça colle un peu.

levres2
Je me regarde une dernière fois dans la glace : parfait ! Mes lèvres resplendissent, je vais avoir un succès fou ! Tout le monde va me demander quel est mon secret ! Je vais devenir « la fille aux lèvres miroir » du campus ! Parce que si mes souvenirs sont bons, il y a 10 ans, le gloss c’était pas hyper répandu, surtout que je fréquentais une université un peu hyppie et réputée baba cool, donc le maquillage c’était pas la préoccupation principale des étudiantes (plus occupées à fumer et faire la révolution !).

Je rejoins d’un bon pas ma copine qui m’attend contre la cabine téléphonique. Je m’approche fièrement tout en faisant comme si de rien n’était genre « ouai je sais mes lèvres sont canons, qu’est ce que j’y peux ? » mais très  impatiente de voir sa réaction. Plus je m’approche d’elle et, tiens c’est bizarre, elle n’a pas l’air hypnotisée par mes lèvres miroir… Elle me fixe étrangement en fronçant les sourcils… J’arrive à sa hauteur et lui lance :

– Salut ! Ça va ? J’ai pas loupé le bus ?
Elle hésite un peu et répond :
– Mais qu’est ce que t’as sur les lèvres ?
– Ah ça ? C’est rien… Enfin, c’est juste du gloss… Du brillant à lèvres amélioré !
Elle se détend et me chuchotte :
– Ah tu me rassures ! En te voyant arriver de loin, j’ai cru que tu t’étais bavée dessus ! T’en a pas trop mis ?

Effectivement ce n’était pas l’effet escompté… J’ai voulu comme d’habitude garder la face (coûte que croûte pour ceux qui suivent), j’ai rigolé ne sachant pas bien si c’était une blague (je crois qu’elle a vraiment cru que je m’étais bavée dessus  en fait) et fait l’éloge de mon nouveau brillant à lèvres genre « ça va devenir un  incontournable« .

Une fois dans le bus, je l’enleve discrètement avec un mouchoir en papier ce qui n’est pas un exercice facile lorsqu’on a une amplitude de mouvement de 2 cm2… Le bus arrive, tout le monde sort, content de pouvoir respirer l’air pollué du campus. Je souhaite rapidement, dans la cohue générale, une bonne journée à ma copine et me précipite dans le préfabriqué 2B pour mon cours de grammaire anglaise qui ne va pas tarder de commencer.

"Tu vois ce que je vois ? Pauvre Isa Jones !"

"Tu vois ce que je vois ? Pauvre Isa Jones !"

J’arrive, m’installe à la dernière place libre tout devant, et tente de reprendre mon souffle. Pendant le cours, j’ai l’impression qu’on me regarde de travers, qu’on me fixe, qu’on parle de moi. Même la jeune prof a du mal à me regarder dans les yeux. On dirait qu’elle m’évite. Je perçois des rires étouffés. Je ne sais pas si c’est pour moi, étant donné que je suis un peu parano, j’ai tendance à tout dramatiser. Je me fais donc petite pendant tout le cours et dès que la première heure touche à sa fin, je file aux toilettes pour filles….

Je me regarde dans le miroir… Oh mon dieu ! J’ai les lèvres qui boulochent ! J’ai plein de petits morceaux de mouchoir en papier blanc collés… Un peu comme des lèvres gercées mais en pire.
Conclusion : Complètement raté l’effet miroir ! Disons que j’ai attiré les regards sur mes lèvres certes, mais que je n’ai certainement pas suscité l’envie !

>>> TBFP (Totally Beauty Faux-Pas) !

 

Publicités

12 réflexions sur “My Beauty faux-pas # 1

  1. Mais dis donc tu cumules toi! 🙂
    J’évite le gloss j’ai trop peur que ça me joue des mauvais tours…

    Sinon, fais gaffe, des personnes mal intentionnées (tes amis tout ça) pourraient se servir de toutes tes histoires pour les ressortir devant tout le monde lors d’une grande occasion si tu vois ce que je veux dire…. 🙂

    Sinon la photo : Bouah!! elle m’a fait peur!!

  2. Olala quand j’ai vu la première photo et que j’ai lu ton titre, j’ai cru que tu t’étais maquillée comme ça !
    Moi une fois j’étais très mal réveillée et je ne me suis maquillé qu’un oeil. J’ai eu l’air très maligne pendant toute la journée ! Je compatis!

  3. J’ai bien ri…. Bon en fait je me demandais juste si ce n’était pas moi qui t’avais offert ce resplendissant cadeau. Merci pour les souvenirs lyonnais des années R.U ( NB: Résidence universaire pour les filles à papa!) à ++

  4. Ah oui le gloss ça colle partout et surtout les cheveux longs !!!

    Sinon France le coup d’un seul oeil maquillé, je suis fan !

  5. @ Annick : c’est fou tout ce que je vous fais comme confidences ! faut vraiment que je vous aime pour vous raconter tout ça !!!

    @ Ginie : à la mode je suis pas sûre, c’est pas hyper sexy quand même nan ?

    @ Eve : tu as raison je devrais me méfier, je ne devrais pas dévoiler autant d’anecdotes croustillantes, ça pourrait me porter préjudice… Et oui, je suis assez fière de la première photo, c’est juste tout ce qu’il ne faut pas faire !

    @ France : excellent le coup de l’oeil ! J’aurais bien aimé voir ça 😉 Ça ne m’est jamais arrivé encore….

    @ Cé&Co : je ne sais plus qui me l’avait offert, peut être maman, je crois. C’était un coffret vert. Toi tu m’as donné le maquillage Pupa qui était dans le ventre du clown, tu vois ?

    @ Céline : ahhhhh, la cité U, faut le vivre pour le croire ! des bons souvenirs, d’autres un peu moins, mais en tout cas ça marque ! T’étais en cité U à Lyon ?

    @ Bulles : oui le gloss c’est un piège, c’est joli dans les pubs mais sur soi ça fait pas le même effet et ça a pas mal d’inconvénients quand même. je laisse ça aux Lolitas maintenant ! fan aussi de France maquillée d’un seul oeil !

  6. Muahaha ! Moi, avec le gloss, j’ai mis du temps à comprendre que cheveux jusqu’aux fesses lâchés + gloss = cheveux glossés hyper chiants à nettoyer 😉

    ( Bah depuis, j’ai arrêté le gloss et j’ai coupé mes cheveux 😉 )

  7. Dommage, cette année là on ne se connaissait pas encore!! Et ces chambres de 9m2… On ne les oubliera jamais… Moi des fois je mets mon fard à paupière et j’oublie le mascara… Mais le coup de l’oeil oublié, c’est encore mieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s