Julie, Julia et Steeve

Je ne suis vraiment pas fière de ce que j’ai fait subir à L’Homme l’autre soir… Non, vraiment pas fière. Pourtant, rien n’était prémédité, je le jure Monsieur le Juge (vous pouvez pas voir ce que je fais, mais je suis en train de lever la main droite tout en posant ma main gauche sur le catalogue La Redoute Automne Hiver 2010/2011… Bah oui quoi, on fait avec ce qu’on a sous la main ) !

Comme l’Homme rentre plus tard que moi à l’appart le soir, lorsqu’il arrive je suis déjà bien installée dans le canapé, un beau rôti fumant accompagné de pommes de terre sautées l’attend dans le four (en vrai c’est une quiche surgelée mais c’est moins classe) et j’ai bien sûr déjà choisi ce qu’on allait regarder à la télé. Généralement ça se passe plutôt bien de ce côté là parce que L’Homme est trop fatigué pour négocier et puis du moment que je le laisse regarder The Mentalist et Les Experts, il ne voit rien à redire.

Donc ce soir là je lui annonce que l’on va regarder Canal + :

– Viens vite t’installer L’Homme, le film va commencer !
– Quoi ? Encore de la quiche Isa Jones ?
– Oui bon on fera les courses demain ! Allez dépêche-toi !
–  C’est quoi comme film ?
– Julie & Julia avec Meryl Streep ! Tu sais je t’en avais parlé, je voulais le voir depuis longtemps !
– Chouette…

L’Homme s’installe donc près de moi, une part de quiche dans une main, l’IPad dans l’autre (et là, les personnes proches de nous savent que cette scène précise est pure fiction puisque L’Homme n’utiliserait JAMAIS son IPad en ayant les mains sales et de la nouriture qui s’émiette à proximité. Le reste reflète parfaitement la réalité.CQFD).

Au bout d’un quart d’heure, je sentais bien que mon mari s’ennuyait ferme mais je faisais comme si je ne remarquais rien. D’autant plus que moi-même, je ne parvenais pas à rentrer dans le film. Mais à ce stade, j’aurais encore préféré que l’on me greffe un casque sur les oreilles et que l’on m’oblige à écouter l’album de ZAZ en boucle plutôt que de l’avouer.

 

Ce qui s'appelle avoir la tête dans le poulet...

 

Trois quart d’heure plus tard, pas d’amélioration. Le film est d’une platitude affligeante, il ne se passe absolument rien, il n’y a pas d’histoire et surtout, SURTOUT, le doublage voix de Meryl Streep est insupportable ! C’est surjoué, sa voix traîne sur les fins de phrases en permanence, son accent est agaçant… Bref, c’est un supplice. Je finis donc par demander à L’Homme :

– Euh… alors tu aimes le film ?
– Non pas du tout ! Qu’est ce que c’est chiant !
– Oh quand même tu exagères ! C’est pas si mal… Juste un peu longuet !
– Tu rigoles ? On s’ennuie ferme et ce doublage, mon dieu !
– Oui tu as raison…
– On zappe alors ?
– Bah ça sert à rien maintenant, tous les films ont commencé, et puis j’aimerai bien savoir la fin quand même…
– Comme tu veux…

On a donc regardé la fin… très distraitement. L’Homme sur son IPad et moi sur mon petit MacBook. Du coup, j’étais tellement pas concentrée que j’ai complétement zappé la fin de l’histoire….
Il faut que je pense à aller sur internet un de ces quatre pour savoir si Julie a finalement réussi a réaliser toutes les recettes du livre de cuisine de la célèbre Julia Child et si elle est parvenue à rencontrer son idole à la fin. C’était la seule chose intéressante dans le film et je l’ai loupée…. Bravo !

Finalement, L’Homme ne m’en a pas voulu pour cette soirée ennuyeuse et je sais que pour le coup, je dois une fière chandelle à Steeve et à ses inventions géniales ! D’ailleurs ça me donne des idées tout ça…
La prochaine fois que je vais faire les magasins avec lui, je lui dis de prendre son IPad et je suis sûre que l’attente devant  les cabines d’essayage sera beaucoup plus supportable voire… agréable ! Je l’imagine déjà confortablement installé dans un fauteuil devant les dites cabines, me lançant avec un grand sourire « Prends ton temps ma chérie, j’ai deux-trois trucs à régler sur Twitter » .

C’est L’Homme qui me remerciera de l’avoir emmener faire les boutiques bientôt, vous verrez !

Publicités

6 réflexions sur “Julie, Julia et Steeve

  1. Tiens moi je l’ai vu au ciné et j’avais bien aimé. D’abord parce que j’aime beaucoup Meryl Streep mais aussi Stanley Tucci. Bref… pour répondre à ton interrogation, non Julie ne rencontre pas Julia à la fin, elle se prend même un sacré camouflet de sa part. En gros Julia Child « l’accuse » de se servir de sa notoriété pour se faire un nom.
    Sinon j’ai lu le bouquin après avoir vu le film (erreur…) et je n’ai pas aimé du tout du tout du tout. Et là tu comprends que Julia Child ait pu se sentir offensée parce qu’elle écrit très mal Julie en vrai. Comme quoi hein…

  2. Je vois que je n’ai pas loupé grand-chose. Je n’ai donc aucun regret de ne pas l’avoir sélectionné quand j’ai épluché le programme de Canal ! 😉
    Vous avez déjà regardé Un prophète ? A ne pas louper.

  3. Alors moi j’ai bien aimé, y compris le doublage… en fait je me suis dit que ça devait nécessairement être fait exprès. Ca devait obligatoirement. Sinon, c’est qu’il a été fait par des sourds. Donc prenant le parti que c’était un trait du personnage, je me suis laissé convaincre.
    Mais surtout, au même titre que certaines pour les films de danse, j’avoue que j’adore les films de bouffe. Ca me fascine, ça me donne envie de cuisiner, bref, ça donne faim.
    A quand un fil de discussion sur les films à manger ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s