Belles et Rebelles

Comme toutes les années, j’ai été trèèèèès gâtée à Noël ! Des bijoux, des accessoires mode, des produits de beauté, des chèques cadeaux et… des livres.
Aves mes soeurs, on ne choisit pas la facilité puisqu’on se fait plein de « petits cadeaux ». C’est une sorte de tradition dont tout le monde se plaint parce que cela demande plus de recherche, plus de temps passé dans les magasins… mais au final, on est toujours contentes de voir tous ces petits paquets sous le sapin !
Parmi les petits paquets au nom d’Isa Jones, un livre dont je dois absolument vous parler…

Vous le savez, j’aime la « chick litt », cette littérature écrite par des femmes et destinée aux « filles ». Mais depuis quelques temps, je me désintéresse de ce genre car je crois en avoir fait le tour. J’ai lu ceux qui m’intéressaient, les populaires, les français, les américains… et finalement, on s’en lasse.
Les histoires se répètent, se déroulent toujours dans les mêmes milieux, les personnages se ressemblent. En gros : une rédactrice de mode, à New York, se rend dans plein de soirées géniales où elle rencontre plein de gens géniaux et où elle boit plein de champagne tout en dansant perchée sur ses Jimmy Choo et sans jamais lâcher son sac Chloé et son BlackBerry. Attention, je ne renie rien, il y a de très bons romans « girly » qui m’ont fait passer de bons moments comme Le diable s’habille en Prada, Confessions d’une accroc du shopping, La double vie de Pénéloppe B… Et j’espère que j’en lirais encore plein d’autres de qualité.

Donc au pied du sapin cette année m’attendait le roman Rebelles d’Anna Godbersen. Je ne connaissais pas du tout cette auteure et ce livre, avant ce 25 décembre. J’ai donc immédiatement lu la quatrième de couverture pour voir un peu de quoi il s’agissait. Voici ce qu’on peut y lire :

« Des filles rebelles dans des robes sublimes font la fête jusqu’à l’aube. Des garçons irrésistibles aux sourires machiavéliques ont des intentions suspectes. Mensonges, secrets et scandales. (jusque là rien de très original hein…) Nous sommes à Manhattan… en 1899″ (Aaaaah voilà qui est intéressant !)

Cette toute dernière phrase est très importante puisque c’est ce contexte qui donne tout le charme à l’histoire.
Dès les premières phrases, on plonge sans détour dans le Manhattan de la fin du 19ème. Les calèches roulent dans des rues pavées, les filles de bonne famille se promènent avec capelines et chapeaux à ruban, elles vont danser dans des robes à traînes en soie rose pâle ou rouge rubis, leurs servantes aux souliers usés les aident à enfiler leur corset, les mariages sont arrangés au grand désespoir des jeunes filles romantiques mais pour le plus grand bonheur des grandes familles qui peuvent ainsi associer leur puissance et leur richesse…

Je ne connaissais pas du tout  le Manhattan de cette époque, je n’avais jamais lu de roman utilisant ce cadre et ce fut une révélation ! Dès les premières pages, j’ai été aspirée dans cet univers sans pitié, absorbée par les intrigues, enchantée par les personnages principaux, que leurs intentions soient bonnes ou mauvaises.
Le livre est truffé de nombreuses descriptions qui permettent de s’imaginer les scènes avec précision. J’adore ça ! On peut ainsi parfaitement se représenter l’architecture des maisons ou des salles de bal, les robes somptueuses, les coiffures, le physiques des personnages…

Rivalité, mensonges, trahison, amour, héritage… On ne s’ennuie pas à Manhattan ! J’ai terminé la lecture en quelques jours et j’étais un peu triste de refermer ce livre qui m’a tant plu. Je suis donc allée illico sur le site de la FNAC pour voir si Anna Gorbersen avait écrit d’autres livres dans le style… et… BINGO ! J’ai découvert que Rebelle était le premier tome d’une série de 3 livres, le quatrième devrait paraître dans l’année ! Que demander de plus ! Suis bien contente de passer encore quelques soirées avec les familles Holland, Hayes et Shoonmaker !

Rumeurs, le tome 2

Tricheuses, le tome 3

Publicités

7 réflexions sur “Belles et Rebelles

  1. Ah oui ça me donne envie aussi ! Je ne suis pas trop chick lit en revanche, est-ce que c’est classé sous cette étiquette ?

  2. @ Barbara : bienvenue ici ! Si tu les lis, tu nous diras ce que tu en as pensé !
    @ Céline : aaaaaah ça doit venir des costumes, des filles superbes et de l’époque ! J’avais regardé seulement le premier épisode de Maison Close…
    @ Sophie : bonne question… Moi je ne le mettrais pas sous cette étiquette même si effectivement, on pourrait penser que c’est un chick litt d’une autre époque ! Il faut savoir que c’est quand même bien un roman pour fille, avec des histoires d’amour impossibles, des coups bas, des complots, des familles riches et puissantes… Mais c’est passionnant !

  3. Depuis plusieurs mois je lit beaucoup de roman chick lit, pas envie de lire des trucs sérieux …
    J’ai lu ton article la veille de monter à Lyon. Le lendemain, je me suis précipitée à la FNAC pour l’acheter. J’ai été chanceuse, c’était le dernier !
    J’ai attendu d’être en vacances pour le lire. J’ai adoré, je l’ai lu en 3 jours ! Comme toi, je commençais à me lasser mais là, j’ai vraiment accroché. Même si très vite, j’ai deviné l’intrigue.
    Dès que je remonte sur Lyon, je vais acheté le tome 2,3 et réservé le tome 4 qui va paraître en mars 2011.
    Merci Zazouille pour ton article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s