Le Cocoo de (self) service !

Lundi j’ai passé un bon moment avec mes copines mamans. On s’était donné rendez-vous le midi dans un restaurant thaï qui s’appelle le COCOO.
Déjà, le nom il me plait bien. Il me fait penser à la scène dans Dirty Dancing où Patrick Swayz prend Bébé dans ses bras (parce qu’il faut pas la laisser dans un coin, faut pas déconner) pour lui faire sentir les battements de son coeur. Il tapote alors avec la main de Bébé sur son torse en disant « co-con…. co-con…. co-con…. ». C’est très touchant parce que Bébé elle est sensible comme fille, du coup elle est toute émue et elle fait sa fameuse tête de carpe.

Co-con…. Co-con… Co-con…

Tout ça pour qu’elle ressente la musique dans ses tripes et qu’elle arrive à se décoincer un peu et à nous faire un entrechat gracieux (perso j’ai toujours dit que c’était pas facile de danser avec un bermuda en jean moulant beaucoup trop serré). Depuis, elle s’est drôlement améliorée puisqu’elle a gagné l’émission « Dance with the Stars » en 2010. Ce qui a permis de faire parler d’elle à nouveau et surtout de découvrir à quel point elle est une ménagère hors paire ! Nan mais sérieux, y’a pas un pli dans le cou, pas une patte d’oie qui dépasse, pas une tâche brune en surface… Tout est parfaitement repassé, lissé, camouflé, nettoyé. Flippant.

Pour l’identifier, fiez-vous à ses cheveux.

Revenons-en à notre Cocoo. Le lieu est spacieux, la déco dépaysante, les fauteuils confortables et le buffet à volonté fort alléchant. J’y suis allée une première fois pour les entrées… Que de choix mes amis ! Nems, samoussas, salades en tout genre, beignets de crevettes, makis, rouleaux de printemps, accras de morue… Euh, pardon ? J’ai dit « accras de morue » ? Ah ben oui. Moi aussi ça m’a surprise de voir au milieu des spécialités asiatiques des accras. Non parce que j’ai beau être nullissime en géographie (avant de regarder Kho Lanta, je pensais que les Philippines c’était en Amérique latine), s’il y a une chose que je sais, c’est que les accras ça vient des Antilles.

Et au milieu, des accras !

Pour preuve : Grande Soeur Jones a habité deux ans en Guadeloupe. Du coup, comme je suis une soeur sympa, je suis allée la voir à deux reprises. Je savais que ça lui ferait plaisir et puis quand même, c’était la moindre des choses. Bon, j’ai pris sur moi parce que partir deux semaines en Guadeloupe en plein hiver, c’était rude. Le changement de climat, le soleil qui te brûle la peau, les neveux qui te poussent dans la piscine, le sable qui s’immisce dans ton sac à main, les accras de morue trop épicés… Non vraiment c’était pas facile mais je l’ai fait quand même. Je suis comme ça moi, je vais au bout des choses.
Donc les Antilles je connais et c’est pas du tout du côté de l’Asie. Parce que l’avion, je me souviens, il est parti à droite quand il a décollé de Paris. A moins que… Non c’est ça, il a pris la première à droite et ensuite c’est fastoche, il est allé tout droit pendant 8h. Franchement, c’est pas très compliqué, la pilote a même pas eu besoin de demander le chemin à Tom-Tom, son copilote.

Revenons-en encore une fois à notre Cocoo. Même si les accras ne sont pas asiatiques, comme nous venons de le démontrer avec force détails pertinents, j’en ai pris quelques uns dans mon assiette et je n’ai pas regretté. Le tout était très bon, frais et les ingrédients de qualité.
Pour le buffet « plats de résistance », j’ai jeté mon dévolu sur du porc au caramel accompagné de riz cantonnais aux petits oignons pois. Rien à redire, j’ai même saucé l’assiette discrètement histoire de faciliter le nettoyage. Je fais pareil chez moi et le passage au lave-vaisselle s’en trouve d’autant plus efficace.

Ça se passe comme ça chez Cocoo !

 

Pour les desserts, j’avoue que j’appréhendais un peu. Les resto asiatiques ne sont pas reconnus pour leurs douceurs de fin de repas qui se limitent généralement à deux boules de glace ou des litchis au sirop. Et bien là, ce fut encore une bonne surprise ! Gâteaux à l’abricot ou à la coco, crème brûlée, au caramel beurre salé, au café, éclairs au chocolat, fruits au sirop, glaces et sorbets… Bref il y en avait pour tous les gouts !
Alors certes ce sont des pâtisseries industrielles mais on peut noter l’effort fait du côté de ce buffet sucré. Et puis, pour le salé, tout est fait sur place (on peut voir les chefs cuisiner) avec des produits qui m’ont semblé de qualité. Le résultat était plus que convaincant ! Et mes copines mamans ont également beaucoup apprécié. Nous avons passé un très bon moment, le lieu est convivial, l’accueil chaleureux et le monsieur qui nous a servi avait beaucoup d’humour ce qui ne gâche rien (surtout que moi j’aime bien rigoler avec les gens que je ne connais pas et qui ont une bonne tête !).

C’est le ventre plein que nous sommes sorties et que nous avons rejoint la rue de la Ré. Les filles sont parties vers le parking souterrain tandis que je me suis dirigée vers le métro. Et là, tout a basculé (enfin c’est surtout mon compte en banque qui a basculé dans le rouge). Je suis passée devant la Grande Pharmacie Lyonnaise. La pharmacie la moins chère de la ville où tu payes 5 euros de moins qu’ailleurs ton gel-douche Mustela et ta lotion micellaire Avène. Le lieu de toutes les tentations pour moi, sorte de Monoprix de la beauté. J’ai craqué complet. On s’en reparle bientôt !

Infos pratiques :

COCOO – 7 rue Neuve – Lyon 2
Métro ligne A arrêt Cordelier
Tarifs : 14€ le midi, 19€ le soir avec buffet à volonté entrées/plats/desserts.

Publicités

Une réflexion sur “Le Cocoo de (self) service !

  1. je me demande toujours pourquoi ils se nomment restaus thaï … parce que je suis allée en thaïlande (l’avion a tourné à gauche) et j’ai jamais vu la queue d’un nem , de riz cantonnais et de porc au caramel … Elle fait un peu peur sinon la bébé au botox … moi je la laisserais dans un coin là !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s