It’s a new day, it’s a new life

attraction-binoculars-tourists-4594

Tout est allé très vite. Une occasion, une intuition. L’idée que c’était maintenant le changement. L’impatience et l’urgence de l’évolution. Besoin de voir un peu plus loin et envie de nouveaux défis. L’excitation de la nouveauté et l’angoisse de l’inconnu. C’était le bordel dans ma tête mais c’était nécessaire.

Ce constat, j’ai pu le faire pour deux événements récents dans ma vie : un déménagement et un nouveau travail. Presque simultanément, je suis devenue propriétaire et j’ai démissionné pour recommencer ailleurs.
Hum, ça faisait beaucoup pour moi qui suis le summum de l’inquiétude. Je doute beaucoup, je recule avant de sauter, je me remets en question, constamment. C’est épuisant mais c’est comme ça.
Ces deux événements ont été salutaires. Certes, il y a eu beaucoup de réflexion mais pas tant que ça finalement car les décisions se sont imposées d’elles-mêmes.

Cet appartement est parfait, d’ailleurs c’est le seul que l’on ait visité. Il est niché au cœur d’un parc arboré, il est spacieux, lumineux, plein de potentiel et cherry on the cake, en quelques pas depuis notre jardin, nous pourrons piquer une tête quand les beaux jours auront pointé leur nez. Le voisinage est souriant, serviable et discret à la fois. C’est calme et c’est vert, paradoxalement c’est dans la ville, c’est tout ce qu’on voulait. On a l’impression de vivre à Melrose Place, les histoires de coucherie et de meurtre en moins (pour l’instant).
Évidemment, mille fois j’ai pensé que peut-être on se trompait. Qu’on allait découvrir des dizaines de vices cachés, que des dealers squattaient sûrement dans les immeubles du quartier, que nous ne supporterions pas de revenir en appartement puisqu’on avait loué, un an durant, une maison avec jardin… Mais ses qualités supplantaient les doutes.

Alors que nous préparions les papiers pour la signature définitive, entre un livret de famille égaré et un compte rendu d’AG illisible, il y a eu une jolie occasion professionnelle. A vrai dire, je n’ai pas beaucoup hésité car l’ennui me gagnait et la routine s’installait. Il était clairement temps de passer à autre chose. Cela ne fait que quelques semaines que j’ai commencé ce nouveau travail alors je ne peux trop en parler pour l’instant, mais je sens que c’était la bonne décision. Les qualités de ce job, comme celles de l’appartement, ne font aucun doute. Encore une fois.

On a coutume de dire que l’on sait ce que l’on perd, mais que l’on ne sait pas ce que l’on va gagner. Je savais que je perdais une maison en location pour un appartement à nous, rien qu’a nous. Que je perdais un travail dont j’avais fait le tour pour un autre plus stimulant. Pour les deux, je n’avais pas de certitudes, juste une bonne intuition et il fallait prendre une décision rapidement.  Parce que pour les deux, si ce n’était pas moi, ce serait un autre. Un autre couple en recherche d’un nid douillet. Un autre candidat en recherche d’un job meilleur ou d’un job tout court.

Alors je me suis fait violence. Ouille, ça fait mal sur le coup, mais quel soulagement ces initiales en bas de cet acte, cette signature en bas de ce contrat. Un shoot d’endorphines comme après une séance de sport intensif… Une gymnastique cérébrale qui en valait la peine.

Pour beaucoup, cela peut sembler anecdotique et pas très héroïque, mais à mon niveau, c’est high level dans la prise de décisions. Et je vous assure que cela force l’admiration de ceux qui me connaissent et qui savent que je mets en général 3 semaines avant de valider mon panier sur Sarenza…

Nous avons eu l’appart, j’ai eu le job.

It’s a new day, it’s a new life.

Publicités

Une réflexion sur “It’s a new day, it’s a new life

  1. Je te comprend j’ai vécu exactement la même chose : achat d’un appartement, virage à 360 dans ma carrière… Et à la fin je me suis assis en me demandant comment j’avais fait pour tout gérer en même temps…. C’est toujours un peu compliqué quand tout change dans ta vie même si tu sais au fond de toi que tu fais les bons choix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s