Need a break

img_8540

Lundi matin, à 6h50, mon réveil a sonné. Comme tous les matins de la semaine. Je l’ai entendu de loin, je ne me souviens pas l’avoir éteint. Je me suis réveillée 20 minutes plus tard, complètement dans le gaz, le corps lourd et les paupières encore plus. J’ai pris mon courage à deux mains, je me suis levée, je me suis retrouvée au milieu du couloir sans savoir ce que je faisais là. Vraiment, je n’avais pas d’énergie. J’avais la gorge qui pique, la tête qui résonne, les oreilles qui bourdonnent. J’avais dormi deux heures, peut-être trois, je ne sais plus. La nuit avait été courte et longue à la fois, compliquée, épuisante, à l’image de celles que l’on passe depuis 3 mois. Lire la suite